Chargement Évènements
spectacles-avant-heure-1200par1572

MARDI 14 MAI à 20:30
Durée : 1 heure 30

Concert

Avant l’heure où les thés d’après-midi finissaient…

Loïc Corbery, Trio George Sand

1914 et la guerre marquent la fin de la Belle Epoque. Ce spectacle illustre le rôle qu’y joua la musique, salvatrice dans les tranchées ou presqu’indécente dans les salons parisiens.

Avant l’heure où les thés d’après-midi finissaient… fait entendre des artistes, les musiciens Lucien Durosoir et Maurice Maréchal, le poète amoureux Maurice Drans, l’écrivain censuré Henri Barbusse, la journaliste écrivain Louise Weiss et, bien sûr, Marcel Proust, par la voix d’un homme, interprété par Loïc Corbery de la Comédie- Française. Cet homme, dans un contexte de propagande surréaliste et de pacifisme condamné, est envoyé au Front où il connaît l’horreur, l’angoisse et l’absurdité de la guerre.

Le temps d’une permission le plonge paradoxalement dans un Paris animé, contrastant avec la réalité des tranchées. Il ressent un profond désarroi devant ce bref retour à une vie insouciante qui continue sans lui où les théâtres sont remplis et où le best- seller du moment est Comment trouver un mari après la guerre. Durant tout le spectacle, il écrit, reçoit des lettres, croise des femmes qui attendent : elles sont mères, épouses, marraines de guerre, jeunes femmes inquiètes de trouver un mari, chanteuses populaires…

Programme

Textes et lettres

Louise Weiss, Lucien Durosoir, Maurice Maréchal, Maurice Drans, Henri Barbusse et Marcel Proust

Pièces musicales
(instruments de musique construits par les poilus avec des matériaux de fortune, reconstitués à l’identique par Claude Ribouillault)

  • On dansait l’tango (paroles de Amelet – musique de Charles Guindani)
  • Robert Schumann : Sonate op. 105 pour violon et piano (Allegretto)
  • Dans la tranchée (paroles et musique de Théodore Botrel)
  • Gabriel Fauré : Berceuse op.16 pour violon et piano
  • Claude Debussy : Sonate pour violoncelle et piano (Sérénade)
  • Cocorico (paroles et musique de Hamel)
  • J’ai pas l’cœur à la rigolade (paroles d’Ernest Dumont – musique de Ferdinand Bénech)
  • Richard Wagner : Mort d’Isolde (transcription pour trio avec piano d’Alfred Pringsheim)
  • La caissière du Grand Café (paroles de Louis Bousquet – musique de Louis Izoird)
  • Maurice Ravel : Trio pour piano, violon et violoncelle (Modéré)
  • Celui que j’aime est parmi vous (paroles de Jean Rodor et Jean Bertet – musique de V.Scotto)
  • Chanson de Craonne (paroles anonymes – musique de Charles Sablon)
  • Lili Boulanger : Thème et variations
  • Ludwig van Beethoven : Trio op.97 « Archiduc » (Allegro moderato)
  • Jean-Sébastien Bach : L’offrande musicale BWV 1079

 

20 euros
(réservation auprès de l'Office de tourisme de Chateaudun et de Chartres)

Adresse

Théâtre municipal
Place Saint-André
CHATEAUDUN

vignettes-combray-guermantes-1200par1200

De Combray au pays de Guermantes

vignettes-proust-rire-1200par1200

À l’ombre de Combray

spectacles-pour-rire-1200par1572

Proust pour rire

vignettes-reminiscences-1200par1200

Réminiscences de Swann

spectacles-mozart-part-1000par1310

Orchestre symphonique Région Centre-Val de Loire/Tours – Cyril Huvé

vignettes-tentative-resumer-1200par1200

Tentative de résumer À la recherche du temps perdu en une heure

spectacles-chansonniers-1200par1572

À l’ombre des chansonniers

spectacles-sonate-vinteuil-1200par1572

Qui a écrit la sonate de Vinteuil ?

vignettes-mini-concert-1200par1200

Mini concert

spectacles-poivre-1000par1310

Lettres à Lou d’ailleurs

spectacles-queffelec-18-1200par1572

En musique, en mer (en compagnie de Marcel Proust)

spectacles-queffelec-19-1200par1572

En musique, en mer (en compagnie de Marcel Proust)

À l’initiative du Conseil Départemental d’Eure-et-Loir, un événement placé sous le haut patronage de l’Académie Goncourt, avec le soutien de l’Institut Universitaire de France et en partenariat avec le magazine Lire.